Actualité

 
L’atelier qui se tient à Bobo Dioulasso les 17 et 18 Mai 2022et a pour l’objectif de cette session de formation, est de renforcer les capacités des jeunes agriculteurs et agricultrices sur la problématique de l’engagement citoyen afin de mieux contribuer à leur participation aux instances de développement locale..
Du Mercredi 11 au vendredi 13 Mai 2022 se tient dans le « Centre Agro- écologique et d’Innovations du Houet (Bobo Dioulasso), une Formation des OP sur les pratiques agroécologiques. Cet atelier de formation est organisé par la Confédération Paysanne du Faso (CPF) en partenariat avec l’ONG Acting FOR Life dans le cadre du projet TERSAA au profit des organisations paysannes membres de la CPF.
 

Le vendredi 13 mai 2022, se tient la Première session ordinaire du Conseil d'Administration ( CA) de la CPF sous la Présidence de Bassiaka DAO, Président du dit-Conseil. Le Conseil d'Administration a pour objectif l'examen des points inscrits à son ordre du jour: Lecture et amendement du PV de la session de de décembre 2021,  examen et validation des rapports technique et financier de l'année  2021, examen et validation du PTBA 2022, situation des cotisations statutaires, situation des cotisations spécifiques, prise de participation dans le capital de souroupôle et divers.

 
Du 27 au 29 avril 2022, la Confédération paysanne du Faso organise un atelier de formation ses unions et fédérations membres sur l’Observatoire des exploitations familiales. En marge de cette formation se tient également la deuxième rencontre du cadre de concertation des équipes techniques de la CPF qui une recommandation des instances statutaires. Cet atelier est placé sous la Présidence de Monsieur Bassiaka DAO, Président de la CPF. Sont présent à cet atelier les Présidents/Coordonnateurs et les Responsables suivi-évaluation des unions et fédérations et l’équipe technique. Au total, une trentaine de participants dont 6 femmes.
Cette formation a pour but de faire un diagnostic des différents dispositifs de suivi évaluation existante des unions et fédérations membres, de renforcer les capacités des différents responsables de suivi-évaluation sur la collecte mobile et de voir dans quelle mesure proposer un système de suivi évaluation intégrée.
De façon spécifique, il s’agit de :
- Présenter le dispositif de collecte mobile des données de la CPF ;
- Echanger sur les dispositifs de suivi-évaluation des unions et fédération membres (collecte mobile, animateurs endogènes) ;
- Identifier les indicateurs de performance à suivre par la CPF dans le cadre des rapports institutionnels et le plan de suivi-évaluation (description, mode de calcul, rôles et responsabilité des acteurs) ;
- Proposer un dispositif de suivi-évaluation intégrant les dispositifs des unions et fédérations membres ;
- Définir les rôles et responsabilités des acteurs et un calendrier consensuel de collecte des données ;
- Echanger sur les modalités d’opérationnalisation du système de suivi-évaluation
Pour la réalisation de sa vision, la CPF élabore et met en œuvre des Plans stratégiques quinquennaux. Le suivi de ces plans est fait à travers la production de rapports techniques et institutionnels crédibles. Ces rapports permettent de faire le plaidoyer, la veille et l’alerte sur les politiques agricoles. Par ailleurs, dans le cadre de l’anticipation des crises, la CPF produit régulièrement des connaissances en vue d’alimenter l’Observatoire des exploitations familiales national et régional du ROPPA. La production de ces rapports et connaissances paysannes nécessite la disponibilité de données quantitatives et qualitatives, l’existence d’un dispositif de collecte de données intégré et performant permettant de disposer des données de qualité en temps réels est plus que nécessaire.
Au sortir de cet atelier, les participants seront outillés sur la collecte mobile des données dans le but de produire en temps réel des notes de position et d’interpellation à l’endroit des décideurs.

La Confédération paysanne de Faso (CPF) et Welt Hunger Hilfe (WHH) ont procédé au lancement national du Projet d’intensification et de vulgarisation des pratiques agro-écologiques (PIVA/BF).

Le secteur agricole ouest africain occupe donc une place importante dans les économies nationales, la balance commerciale, la sécurité alimentaire, la création d’emplois car 1er secteur fournisseur de main-d’œuvre (35%) après le secteur des services (37%).

La Confédération paysanne du Faso (CPF) a tenu un point de presse, le vendredi 18 février 2022, pour alerter l’opinion publique sur la situation alimentaire au Burkina Faso. 
Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet FO4ACP, la CPF et le ROPPA ont organisé un atelier pour faire le bilan de la participation des membres aux achats institutionnels de produits Agricoles locaux. Cet atelier qui s'est tenu du 17 au 18 février 2022 à Bobo Dioulasso, a regroupé une trentaine de représentants des unions et fédérations membres impliquées dans les achats institutionnels de produits Agricoles.
La CPF en partenariat avec l’ONG allemande Welthungerhilfe (WHH) a procédé Les 15 et 17 février 2022 au lancement officiel du projet le « Projet d'intensification et de vulgarisation des pratiques agroécologiques » (PIVA/BF) dans les régions du Centre-Ouest et du Plateau-Central.
Page 1 sur 5