L'accès des jeunes au foncier rural: Les contraintes et les opportunités

Écrit par Obi Julienne OUATTARA
Une vue de participants Une vue de participants

Du 10 au 12 mars 2020 s’est tenue dans la salle de conférence de la CPF l’atelier d’échange et d’information sur les contraintes et les opportunités d’accès des jeunes au foncier rural. Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet « Insertion des jeunes agriculteurs et agricultrices par des organisations paysannes en zones rouges »

qui est mis en oeuvre par la Fédération des Professionnels Agricoles du Burkina (FEPAB) en partenariat avec l’ONG Agriculteurs Français et Développement International (AFDI) et financé par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) de la France.

L’objectif global de ce projet est d’offrir des opportunités d’emplois viables et attractifs dans les filières agro-sylvo-pastorales, halieutiques et fauniques aux jeunes ruraux sur les territoires tout en les insérant dans le tissu socio-économique local. Plus spécifiquement, il s’agira de favoriser l’insertion et la résilience socio-économique de jeunes ruraux dans 5 provinces à haut risque d’insécurité (Gourma, Kénédougou, Sanmatenga, Sourou, Yatenga) pour une durée de 18 mois.

L’atelier a été possible grâce à la participation et l’appui d’une équipe de la FNSafer, pour partager son expérience en matière de gestion du foncier en France. La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par trois allocutions : celles du Président du FNSafer, de son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de France au Burkina et du vice-président de la CPF.

Dans son allocution, le Président du FNSafer a présenté brièvement sa structure et rappelé le but de sa présence à cet atelier : « celui de partager l’expérience du FNSafer en matière de sécurisation foncière ». Il dit être convaincu que la sécurisation des terres au profit des producteurs en particuliers des jeunes pourrait apporter une solution à leur fixation dans les zones d’insécurité et contribuer ainsi à un retour à la paix au Burkina Faso. Monsieur l’ambassadeur quant à lui a tenu à rappeler l’importance du travail entrepris par les organisations paysannes, une des causes qui ont motivé sa présence à cet atelier. Il a par la suite rappelé l’importance de la bonne gestion du foncier pour un pays et plus particulièrement les difficultés rencontrées par le Burkina dans la gestion de son foncier qui s’avère être l’une des sources de conflits pour le pays. Il n’a également pas manqué de rappeler ses attentes vis-à-vis à de cet atelier qui devrait apporter des propositions concrètes pour une meilleure gestion du foncier au Burkina. Pour terminer il a réitéré son appui en prenant l’engagement d’avoir un regard bien attentionné sur les conclusions de l’atelier.

Le vice-président de la CPF a quant à lui a souhaité la bienvenue aux participants et rappelé le thème sur lequel porteront les échanges tout le long de cet atelier. Il a rappelé le contexte de l’élaboration de la loi sur le foncier rural au Burkina ainsi que son objectif qui devrait contribuer à la réduction de la pauvreté et à la consolidation de la paix sociale en vue d’un développement durable. Enfin il a rappelé que cet atelier vise également à partager les expériences burkinabè et françaises dans le domaine de la sécurisation foncière rurale et de dégager des mécanismes d’accès sécurisés des jeunes au foncier rural. Organisé par la FEPAB, cet atelier a regroupé les présidents des unions provinciales, les animateurs CEF et les jeunes producteurs/productrices de la FEPAB bénéficiaires du projet ; ainsi que des représentants de la DGFOMR, de la CPF et du ROPPA, du GRAF, de l’ONG A2N, de la commune de Léo et de la FNSafer L’objectif de l’atelier est d’engager des réflexions sur les politiques d’accès des jeunes au foncier rural ; plus spécifiquement, sur leur accès sécurisé à la terre.

 

AGENDA

16/02/2020
Cérémonie de lancement de la nouvelle unité d'égrenage de coton dans le Boulkiembé


20/03/2020
Atelier sur les nouvelles techniques agricoles adoptées au cours de l'année écoulée


18/05/2020
Lancement de la campagne du sésame, cérémonie d'inauguration de la nouvelle unité de semences


20/06/2020
Atelier B-2-B entre les producteurs de piment et les acheteurs internationaux oeuvrant dans ce secteur